Comment vous avez trouver notre site web ?
Parfait
Trés bien
Bien
Moyen

Marche de protestation de l’UGTM pour stigmatiser “l’arbitraire” au sein de l’OFPPT

Une imposante marche de protestation à laquelle ont participé des milliers de personnes a été organisée, lundi dernier à Rabat, à l’initiative de l’Union Générale des Travailleurs du Maroc (UGTM). Par cette marche, les protestataires disent stigmatiser «l’arbitraire qui règne au sein de la direction de la Formation Professionnelle» et réaffirment leur solidarité avec les militants de la Fédération libre de la formation professionnelle face aux «violations et aux pratiques féodales de la direction tendant à étouffer l’action syndicale tout en piétinant la dignité des travailleurs, particulièrement à l’encontre des militants de l’UGTM, au mépris des acquis engrangés par la classe laborieuse au terme de longues décennies de lutte et de sacrifices».
Tout au long de cette marche qui a traversé les principales artères de la capitale, les manifestants ont scandé des slogans dénonçant «les excès et abus de pouvoir» face aux revendications légitimes de la classe laborieuse, dont le non respect de la dignité des travailleuses et travailleurs et des engagements et accords conclus avec le ministère des finances, les tergiversations pour ce qui est de la concrétisation de leurs revendications et l’alignement sur certains syndicalistes au détriment d’autres, outre la «falsification des dossiers d’insertion et de réinsertion et du classement du cursus des stagiaires, contrairement à ce qui a été convenu lors de divers rounds du dialogue social».
Les marcheurs ont également dénoncé «a non observation de la paix sociale par l’invention de simulacres de procès contre les militants de la Fédération Libre de la Formation Professionnelle, simplement pour se venger de cette dernière, l’étouffement des libertés syndicales et l’arbitraire à l’encontre de ces militants comme ce fut le cas de M. Hassan Salem, membre du bureau local de la fédération à Méknès, suspendu sans motif apparent, ou l’incarcération arbitraire de formateurs licenciés pour avoir organisé un sit-in devant la direction de l’office à Casablanca».
Dans une allocution à cette occasion, M. Hamid Chabat, Secrétaire Général de l’UGTM, a notamment affirmé que ces pratiques «nous ramènent à une époque révolue et violent la nouvelle Constitution» et que l’UGTM «ne ménagera aucun effort pour demander des comptes aux prévaricateurs quelles que soient leurs positions et responsabilités», invitant le gouvernement à trouver une solution à ce problème et à «mettre un terme à la dilapidation des deniers publics, à la manipulation et au non paiement des salaires des travailleurs depuis 9 mois».


commantaire | imprimer | envoyer à un amie

 

43, Rue Mansour Eddahbi, Boulevard Allal Ben Abdellah Rabat
Tél : + 212 537 70 23 96
Fax : + 212 537 73 61 92
E-mail : info@ugtm.ma
Copyright © 2010 UGTM. Tous droits réservés creasite.ma